Récapitulatif des remises du premier quadri

Trois travaux devront nous être remis pour le vendredi 20 décembre 2019 Voici un récapitulatif.

Précédent | 7/7

La réception se fera le vendredi à 14h00. Une dernière prise de parole, et la présentation d’un p’tit Lu sera suivie de la réception des travaux.

1. Le personnage simple à une dimension

Il s’agit de remettre un roman photo papier complété selon trois caractères prédéfinis. Caractérisez chaque personnage à travers le dialogue et ne ratez pas une occasion ! Si votre personnage répond "D’accord", alors il y a encore du boulot. Faites un rendu propre et lisible, les documents originaux sont téléchargeables dans l’article concernant l’exercice et photoshop est un bon outil lorsqu’il s’agit de rajouter, agrandir ou supprimer un phylactère ou une didascalie, et d’insérer un texte lisible. Joignez événtuellement le pdf sur clé usb.
L’énoncé complet

2. Le schéma actantiel simple

Exploitez chaque actant de votre schéma actantiel dans un récit qui sera compilé dans un fanzine de 16 pages au moins. Ne les faites pas tous agir en même temps et travailler les actions de chacun autour d’objectifs locaux. Faite preuve d’inventivité et de rigueur, l’intégralité du schéma actantiel doit se lire dans votre fanzine, ni plus, ni moins.
Utilisez les images qui composait votre schéma pour illustrer le récit, pour cela, photocopiez, agrandissez, découpez, un trait de crayon ou deux est même permis.
Faites un objet solide, le fanzine qui tombe en ruine à peine feuilleté est un problème. La photocopie et la reliure à l’agrafeuse sont encouragées. Joignez éventuellement le pdf sur clé usb.
L’énoncé complet

3. Le monde concentré, exercice en 3 parties

Cet exercice en 3 parties produit un rendu plus complexe.
Il s’agit ici de fournir :
- un descriptif de votre monde, comme évoqué lors de la première séance.
- une vision complète de votre récit sous la forme d’un step outline ou un synopsis complet, et un pitch (histoire complète en quelques phrases), comme demandé dans la phase 2.
- le développement d’une scène de conflit dans un medium de votre choix, apte à nous faire percevoir votre traitement graphique général. Attention, nous sommes dans une école d’arts graphiques, un rendu sous forme textuelle seule est insuffisant, fut-elle poétique.

Vous pouvez ajouter à ce "dossier" tout ce qui permet de comprendre votre récit. Croquis, bout de scénettes, photos, etc. peuvent colorer la perception de l’univers que vous avez voulu développer.