Posts categorized “Portes ouvertes”.

“Because the night”

KAUGUMMI & MULTIPLES MEDITATION GROUP AT ERG

WORKSHOP Portes Ouvertes

FELICIA ATKINSON + KAUGUMMI EDITION
THE DREAM TEAM vs THE NARRATION MASTER ONE CREW (The Love Battle)

Workshop

COMMENT FAIRE UNE MICRO-EDITION COMME UN TIPPI COMME UN RADEAU COMME UNE CLAIRIERE COMME UNE COMETE COMME UNE RHUNE COMME UN MONOLITHE COMME UN PAQUET DE CORNFLAKES COMME UNE CHANSON COMME UN PHOTOMATON COMME UN SANDWICH COMME UN FEU COMME UN CRI COMME UNE MORSURE COMME UN COCKTAIL COMME UN OURAGAN?

Ce workshop mettra en valeur les forces de la narration sous un angle cosmogonique et démiurgique: s’inspirer des Parques et de leur fil vital, des prophéties de la Pythie, des Techniciens du sacré de Jerome Rothenberg, aux Chant des pistes de Bruce Chatwin où les aborigènes télépathiques communiquent en chantant et en marchant: LA NARRATION COMME VISION ou comment énoncer pour créer des mondes.

+ The Kaugummi Show

Exposition dédiée aux publications d’artistes présentant l’intégralité du catalogue des éditions Kaugummi (105 publications à ce jour) ainsi qu’une sélection de fanzines et livres d’artistes issues de la collection personnelle de Bartolomé Sanson spécialement sortis de ses étagères pour les visiteurs de l’ERG et des productions réalisées par les étudiants lors du Workshop..

http://www.kaugummi.fr
http://feliciaatkinson.be

Félicia Atkinson est née en 1981 à Paris et vit à Bruxelles. Elle a étudié l’anthropologie à Paris 8, les beaux arts à l’ensba et la danse avec le projet BOCAL. Son travail explore le DIY sous toute ses formes: du dessin à la cassette, en passant par l’installation et le camping.

Fondée à Rennes en 2005 par Bartolomé Sanson, Kaugummi est une maison d’édition dédiée au dessin contemporain et à la photographie. Sur un unique principe de carte blanche proposé aux artistes et avec comme seul moyen de reproduction la photocopieuse, Kaugummi a publié une multitude de livres et de fanzines d’artistes. On a pu y croiser les images de plus de cint cinquantes artistes dont les français Frédéric Fleury, Céline Duval, les photographes américains Tim Barber et Alec Soth ou la dessinatrice japonaise Misaki Kawai.
Toujours dans cette esthétique Do It Yourself, Kaugummi est aussi un label de musique noise et psychédélique produisant des cd-r et des cassettes.
Par le biais de Kaugummi, Bartolomé Sanson organise des expositions et participe régulièrement à des conférences sur le livre d’artiste et le dessin contemporain.

WORKSHOP playlist for the crew!

PLAYLIST FELICIA ATKINSON

- Accident  (Joseph Losey)
tension/couleur/été/érotisme/ éducation
- Zabrieskie Point (Michelangelo Antonioni)
road trip/ desert/ jeunesse/ super bande son
- Last Days (Gus Van Sant)
Un monologue inventé de Kurt Cobain, l’art de la boucle, la spacialisation du son

- White Noise (Don Dellilo)
un roman sur l’influence du langage sur le regard, les etats unis, les medicaments, la famille

- Critique et Clinique (Gilles Deleuze)
le rapport entre folie et et écriture à travers l’etude de cas d’ecrivains: comment créer sa propre langue est créer son propre monde
- Jeu et réalité (Donald Winnicott)
sur l espace potentiel: c’est à dire l espace de fiction nécéssaire, qui s’imisce entre réalité et folie
- Journal (John Cage)
un journal fait de cut up, de mélanges, à la fois joyeux, musical et philosophique

- Amy Granat
des jeunes filles en uniforme qui dansent
-Richard Tuttle
faire des sculptures à partir de rien

Trois solitaires qui font de la musique triste qui rend heureux: où l’art d’etre le meilleur sans sortir de sa chambre:
- Palace ‘There is no one what will take care of you”
- Smog “The doctor came at down”
- Grouper “Disengaged”

———-

PLAYLIST BARTOLOME SANSON

- Testuo (shinya tsukamoto)
la violence, la postmodernité, la beauté formelle, le japon malade
- Gerry (gus van sant)
le silence, la tension, la vide, le monde contemporain

- Histoire de l’oeil (george bataille)
la beauté de la transgression, la transgression de la beauté
- L’égalité animale expliquée aux humain (peter singer)
se questionner et pourquoi pas se positionner : “une espèce vivante ou des espèces vivantes ?”

- Optice nerve (adrian tomine)
autobiographie à demi déguisée : la maitrise du silence et de la sequence d’image, le génie de la narration.
- Ciboire de criss (julie doucet)
une des première auteurE de bande dessinée autobiographique, québécoise, féministe, punk et drole.
- Black hole (charles burns)
la virtuosité graphique, la virtuosité scénaristique, le génie
- Jardin (yûichi yokoyama)
le renouveau absolu de la bande dessinée contemporaine

- Apartamento (magazine)
le concept le fond la forme en font le meilleur magazine actuel.
- Le dernier cri
éditeur de génie  et sans compromis : livres / fanzines sérigraphiés à voir absolument

- Pocahaunted “island diamond” (arbor)
la trans, des voies hantées, la magie, la beauté
- SunnO))) “black one” (southern lords)
drone maléfique, guitare et electronique, à écouter pour savoir ce qu’est un drone

———-
http://www.kaugummi.fr
http://feliciaatkinson.be

Installation Portes Ouvertes (archive)

Au boulot!

voilà! maintenant qu’on sait vers quoi on se tourne c’est l’heure de bosser!

Toma

Cabane en bois? Maison de bois - contemporain svp, de Sou Fujimoto

Quand je pense à notre installation, il m’est venu directement en tête, cet architecte japonais qui fait d’une petite maison de week end un jeu de construction et d’imbrications où chaque élément s’empile et se décale pour créer un nouvel espace de vie, un nouveau regard.

“De ces imbrications et découpes naissent les espaces intérieurs, coin repas, espace de repos, mezzanine ou rangements. Les plans verticaux et horizontaux se fractionnent et se décalent. Les différences de niveaux se multiplient. Entre les chevrons, des interstices aux formes irrégulières remplacent les portes et les fenêtres. Quelques décalages habiles permettent à l’habitant d’improviser ses assises, ses tables ou ses étagères où bon lui semble.”

A méditer…

Chloe

Projet portes ouvertes

Compte rendu de la rencontre avec Thierry Decuypere (architecte, Bureau vers plus de bien-être V+)

Comme vous le savez, nous étions parti sur l’idée d’étagères formant un espace (« cabane »)à l’intérieur de l’espace. Cependant en discutant avec Thierry Decuypere, il s’est avéré que le principe « étagère » n’était pas des plus judicieux (pas très pratique pour la manipulation, pas vraiment de mise en valeur des travaux, trop cher…) après plusieurs essais et propositions, nous sommes arrivés à un projet, se basant sur l’idée du présentoir. Donc, l’idée, c’est d’avoir pour seul matériaux plus d’une centaine de boîtes en carton (toutes identiques), qui, dans leurs assemblage, formeraient un parcours, se disposant tout aussi bien comme présentoirs, comme tables, comme étagères, comme sièges, comme écrins… (voir le croquis maladroit) Une installation pratique, simple, facile à réaliser, originale, et chouette !!
Le tout est maintenant de trouver une « factory » fournissant à moindre coût ces boîtes et de se prendre un après-midi pour la construction. Un autre RDV à donc été fixé (en espérant que tout marche comme sur des roulettes !) le mercredi 18 mars, à partir de 14h avec Thierry Decuypere !
Qu’en pensez-vous ?

Fleur

Portes Ouvertes / Cabane, Etagère, …

Cabane: Beautiful Loosers / Etagère: Vladimir Cruells

Cabane et bocaux

Bonjour à tous et à toutes

Comme vous le savez nous sommes “conviés” à célébrer cette heureux événement que sont les portes ouvertes de notre chère ERG.

Pour attirer les parents à venir et à leur faire inscrire leurs enfants dans un abîme de souffrance créatrice qui durera 3ans, 5ans pour les plus endurants. Le conseil du diable (Fabrizio et Chantale) nous invite à, de notre propre initiative, joindre nos forces (notre sang et notre sueur) à participer à cette expérience enrichissante.

Pour se faire, nous avons décidé de construire un espace  ludique (enfin je crois…) dans lequel les travaux de tous les élèves motivés seront présentés (ou du moins des échantillons).

L’idée est que nous ne pourrons réunir tout les travaux (même ceux d’un seul élève productif) dans un seul espace. Aussi nous lançons un avis sur un projet commun.

Si vous avez des idées, ces dernières sont les bienvenues. Pour l’instant, l’idée des bocaux nous a semblé prometteuse. A l’instar d’un cabinet de curiosité; chaque élève ramènera au cours un (ou plusieurs car le but du projet mise bien évidement sur la quantité) bocaux personnalisé, c-à-d avec ce que vous voulez dedans. Nous remplirons la cabane avec ces bocaux. S’il y en a à profusion, l’envahissement de l’espace par les bocaux pourrait être une démarche cohérente (mis sur des étagères, ou même à terre ou accroché au plafond qui sait?).

Cela ne vous demande pas un énorme investissement, personne ne vous oblige à le faire mais ne sera cohérent que dans un esprit d’équipe et de diversité des langages (et des univers).

Merci