Posts tagged “Fabrizio”.

Super Narration à Paris

Haute Culture: GENARAL IDEA, Une rétrospective, 1969-1994.

30 Avril - 29 Mai 2011. Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

+

Richard Prince, American Prayer.

29 mars - 26 juin 2011. BNF (François-Mitterrand / Grande Galerie)

Le Grand Dégoût Culturel…

Une conférence d’Alain Brossat à l’Erg!

Jeudi 5 Mai / 9h / Erg / Auditoire / Rue du Page (Ouvert à tous)

“Qu’il y ait des évènements intéressants et même importants et que cependant rien ne puisse avoir lieu qui nous dérange, telle est la philosophie de tout pouvoir établi et, par- derrière, de tout service de la culture” Maurice Blanchot, L’Amitié.

Comment comprendre que l’omniprésence de la sphère culturelle ne suscite nulle part ni opposition ni inquiétude ? D’où vient pareil unanimisme ? Et que cache-t-il ?

Partant de ces questions peu orthodoxes, Alain Brossat dessine les mornes contours de la « démocratie culturelle » dans laquelle nous baignons désormais, gavés et assoupis, mais aussi isolés et insatisfaits. Ce nouveau régime de gouvernance supplante chaque jour un peu plus notre vieille « démocratie politique », vaincue par le marché et ses irrésistibles attraits : précisément les marchandises culturelles !

Non content de donner, avec les armes du philosophe, un grand coup dans la fourmilière de notre tout-culturel, de ce « toujours plus de culture » que l’édition et la librairie connaissent si bien, non content d’être un livre de combat contre une pensée plus que dominante (il faudrait dire hégémonique), cet essai résolument à contre-courant dévoile l’ampleur de ce qui se joue dans ce désintérêt de la politique au profit de la culture : tout simplement notre servitude.

Alain Brossat enseigne la philosophie à Paris VIII-Saint-Denis.


SARAH MOON HOWE à l’Erg !

EN CAS DE DEPRESSURISATION, un film de Sarah Moon Howe!

Mardi 5 Avril à 9h (Auditoire Rue du Page)

En présence de la réalisatrice!

Comment tenir le coup suite à l’annonce du handicap de son enfant?
Cette nouvelle est comme un raz de marée, quelque chose qui vous fait vous vider de votre sang. Tout ce qu’on a rêvé éclate face à ce drame qui s’empare de votre vie. Et puis, très vite, c’est autre chose qui prend le relais.
“Pour rester vivante, j’ai filmé au quotidien ce que je vivais avec mon fils et je suis partie en tournée avec une troupe de danseuses quelques jours par mois pendant deux ans. Si je voulais aider mon petit, je devais aussi penser à moi”. C’est d’abord aux parents que les hôtesses de l’air conseillent de placer le masque à oxygène en cas de dépressurisation, et puis sur leurs enfants.
Ce documentaire est le point de vue subjectif de la réalisatrice touchée de plein de fouet par les difficultés de son enfant et son “bricolage de vie” pour tenir le choc. Oscillant entre vie de famille et tournées, les images montrent le clivage mis en place par la mère pour ne pas être entièrement happée par le handicap de son fils et rendre leur quotidien le plus heureux possible.
Pour faire entendre sa voix, Sarah Moon Howe utilise un langage très personnel à partir d’éléments explosés mêlant archives familiales, images du quotidien, scènes oniriques, vidéos médicales, images super 8, rêves et angoisses, animation et des plans réalisés lors de la tournée “Nightshade”, ….

“Because the night”

KAUGUMMI & MULTIPLES MEDITATION GROUP AT ERG

WORKSHOP Portes Ouvertes

FELICIA ATKINSON + KAUGUMMI EDITION
THE DREAM TEAM vs THE NARRATION MASTER ONE CREW (The Love Battle)

Workshop

COMMENT FAIRE UNE MICRO-EDITION COMME UN TIPPI COMME UN RADEAU COMME UNE CLAIRIERE COMME UNE COMETE COMME UNE RHUNE COMME UN MONOLITHE COMME UN PAQUET DE CORNFLAKES COMME UNE CHANSON COMME UN PHOTOMATON COMME UN SANDWICH COMME UN FEU COMME UN CRI COMME UNE MORSURE COMME UN COCKTAIL COMME UN OURAGAN?

Ce workshop mettra en valeur les forces de la narration sous un angle cosmogonique et démiurgique: s’inspirer des Parques et de leur fil vital, des prophéties de la Pythie, des Techniciens du sacré de Jerome Rothenberg, aux Chant des pistes de Bruce Chatwin où les aborigènes télépathiques communiquent en chantant et en marchant: LA NARRATION COMME VISION ou comment énoncer pour créer des mondes.

+ The Kaugummi Show

Exposition dédiée aux publications d’artistes présentant l’intégralité du catalogue des éditions Kaugummi (105 publications à ce jour) ainsi qu’une sélection de fanzines et livres d’artistes issues de la collection personnelle de Bartolomé Sanson spécialement sortis de ses étagères pour les visiteurs de l’ERG et des productions réalisées par les étudiants lors du Workshop..

http://www.kaugummi.fr
http://feliciaatkinson.be

Félicia Atkinson est née en 1981 à Paris et vit à Bruxelles. Elle a étudié l’anthropologie à Paris 8, les beaux arts à l’ensba et la danse avec le projet BOCAL. Son travail explore le DIY sous toute ses formes: du dessin à la cassette, en passant par l’installation et le camping.

Fondée à Rennes en 2005 par Bartolomé Sanson, Kaugummi est une maison d’édition dédiée au dessin contemporain et à la photographie. Sur un unique principe de carte blanche proposé aux artistes et avec comme seul moyen de reproduction la photocopieuse, Kaugummi a publié une multitude de livres et de fanzines d’artistes. On a pu y croiser les images de plus de cint cinquantes artistes dont les français Frédéric Fleury, Céline Duval, les photographes américains Tim Barber et Alec Soth ou la dessinatrice japonaise Misaki Kawai.
Toujours dans cette esthétique Do It Yourself, Kaugummi est aussi un label de musique noise et psychédélique produisant des cd-r et des cassettes.
Par le biais de Kaugummi, Bartolomé Sanson organise des expositions et participe régulièrement à des conférences sur le livre d’artiste et le dessin contemporain.

WORKSHOP playlist for the crew!

PLAYLIST FELICIA ATKINSON

- Accident  (Joseph Losey)
tension/couleur/été/érotisme/ éducation
- Zabrieskie Point (Michelangelo Antonioni)
road trip/ desert/ jeunesse/ super bande son
- Last Days (Gus Van Sant)
Un monologue inventé de Kurt Cobain, l’art de la boucle, la spacialisation du son

- White Noise (Don Dellilo)
un roman sur l’influence du langage sur le regard, les etats unis, les medicaments, la famille

- Critique et Clinique (Gilles Deleuze)
le rapport entre folie et et écriture à travers l’etude de cas d’ecrivains: comment créer sa propre langue est créer son propre monde
- Jeu et réalité (Donald Winnicott)
sur l espace potentiel: c’est à dire l espace de fiction nécéssaire, qui s’imisce entre réalité et folie
- Journal (John Cage)
un journal fait de cut up, de mélanges, à la fois joyeux, musical et philosophique

- Amy Granat
des jeunes filles en uniforme qui dansent
-Richard Tuttle
faire des sculptures à partir de rien

Trois solitaires qui font de la musique triste qui rend heureux: où l’art d’etre le meilleur sans sortir de sa chambre:
- Palace ‘There is no one what will take care of you”
- Smog “The doctor came at down”
- Grouper “Disengaged”

———-

PLAYLIST BARTOLOME SANSON

- Testuo (shinya tsukamoto)
la violence, la postmodernité, la beauté formelle, le japon malade
- Gerry (gus van sant)
le silence, la tension, la vide, le monde contemporain

- Histoire de l’oeil (george bataille)
la beauté de la transgression, la transgression de la beauté
- L’égalité animale expliquée aux humain (peter singer)
se questionner et pourquoi pas se positionner : “une espèce vivante ou des espèces vivantes ?”

- Optice nerve (adrian tomine)
autobiographie à demi déguisée : la maitrise du silence et de la sequence d’image, le génie de la narration.
- Ciboire de criss (julie doucet)
une des première auteurE de bande dessinée autobiographique, québécoise, féministe, punk et drole.
- Black hole (charles burns)
la virtuosité graphique, la virtuosité scénaristique, le génie
- Jardin (yûichi yokoyama)
le renouveau absolu de la bande dessinée contemporaine

- Apartamento (magazine)
le concept le fond la forme en font le meilleur magazine actuel.
- Le dernier cri
éditeur de génie  et sans compromis : livres / fanzines sérigraphiés à voir absolument

- Pocahaunted “island diamond” (arbor)
la trans, des voies hantées, la magie, la beauté
- SunnO))) “black one” (southern lords)
drone maléfique, guitare et electronique, à écouter pour savoir ce qu’est un drone

———-
http://www.kaugummi.fr
http://feliciaatkinson.be

the revolution will be televised…

OFFSCREEN 2011 / CINEMA NOVA / !!!

(…) Pour les élèves d’animation, nous recevons cette année Phil Mulloy, icône de l’option ERGienne, avec un workshop au RITS

Pour les élèves de vidéos, il y aura Monte Hellman, grande figure de la scène du bis américain dans les année 70 (les premiers Roger Corman), avec un masterclass au RITS aussi.

A noter en plus une lecture/conférence sur les films de Kung Fu de la Shaw Brothers.

Bien entendu, les élèves de vidéo peuvent aller voir Mulloy et les élèves d’anim Monte Hellman, pas de discrimination médiatique!

Bref, c’est toujours l’occasion d’ouvrir les horizons des élèves blasés de l’école vers un cinéma un peu moins “expérimentale/art et essais/documentaire/auteur/nouvelle vague/ vache regardant un concert de hardcore techno/ la mort de George Abibdol l’homme le plus classe du monde/ etc…”

Vous verrez, un jour on installera les 36 chambres Shaolin à l’ERG pour que les élèves deviennent des maîtres du kung fu!

(De notre envoyé spécial Thomas Jorion)

TOUTES LES INFOS ICI ET ICI

Be there!

SÉMINAIRE ERG
Conférences: http://seminaire.erg.be/
Soirées: http://seminaire.erg.be/index.php?/2011/soirees-concerts-performance/